SENTEURS DE RÉPUBLIQUE : FRONTIÈRE


SENTEURS DE RÉPUBLIQUE

Neuf parfums d’hommes et femmes politiques à inventer

Par Narak et Tod – Visuel Wankerstudio

Frontiere

FRONTIÈRE

Notes de tête : l’ouverture chargée d’iode et d’ozone, glaciale et lessivielle étonne. C’est un littoral breton dont on aurait cherché à rendre l’air trop pur, trop propre pour être honnête.

Notes de cœur : l’humidité océanique de Frontière se fait ensuite terrienne, un souvenir fantasmé de nos campagnes d’antan. Humus et champignons recréent une atmosphère inquiétante de sous-bois et de caves à fromage.

Notes de fond : des céréales sèches prennent le relais, associées à un accord fumé. L’intensité de ce dernier, très perturbante, évoque les cendres d’un incendie où ne subsisteront forcément que les muscs blancs.

 

→ SENTEURS DE REPUBLIQUE #2